menu

Compagnons bâtisseurs

Notre réseau national

Siège Compagnons Bâtisseurs

> La Réunion

Siège Compagnons Bâtisseurs

> Provence

Siège Compagnons Bâtisseurs

Siège Compagnons Bâtisseurs

Siège Compagnons Bâtisseurs

> Hauts-de-France

Siège Compagnons Bâtisseurs

> Occitanie

Siège Compagnons Bâtisseurs

> Ile-de-France

Siège Compagnons Bâtisseurs

Siège Compagnons Bâtisseurs

> Centre-Val de Loire

Siège Compagnons Bâtisseurs

> Bretagne

Siège Compagnons Bâtisseurs

Siège Compagnons Bâtisseurs Auvergne-Rhône-Alpes

> Auvergne > Rhône-Alpes

Siège Compagnons Bâtisseurs

> Nouvelle-Aquitaine

Siège Compagnons Bâtisseurs

Rechercher

07 mars 2018

Des bricoleurs solidaires - reportage dans le 13h de france2

Centre-Val de Loire
Associations régionales

Voir la vidéo du 13h de france2

Alors que 4 millions de personnes sont mal logées en France, selon la fondation Abbé Pierre, des initiatives voient le jour en zones rurales. C'est le cas de ce bricobus qui va aider les personnes souhaitant réaliser des travaux chez elles.

Alexis Caussignac avale des kilomètres chaque jour sur les routes du Loiret. Il travaille pour les "Compagnons Batisseurs", une association qui aide les personnes en précarité à améliorer leur habitat. "Là on va aider une dame à faire une chambre pour ses enfants", explique l'animateur technique du Val-de-Loire. Cela fait une semaine que le chantier est commencé.

"Ça a été une grosse main tendue"

Pour bénéficier de ce service, il faut correspondre à certains critères financiers. "J'avais ce besoin et pas suffisamment d'argent parce que je suis toute seule avec les enfants et puis, faire venir une entreprise pour le faire, ça a un coût. Sans eux, je n'aurais pas pu finir. Voilà, c'est simple, ça a été une grosse main tendue", illustre Cathy Rosset qui bénéficie de cette aide. Alexis Caussignac a tous les outils nécessaires dans son camion. Il est salarié par l'association et sur les chantiers, il est aidé par des volontaires du service civique. Son intervention n'est pas totalement gratuite puisque les bénéficiaires doivent participer à hauteur de 10% du matériel acheté. Ils doivent aussi participer aux travaux.

France 2France Télévisions

publié le

 

< Retour